Bataille

Bonjour à tous et à toutes. Ce mois-ci fut une vraie bataille. Vendre des livres malgré le confinement, sans être présente ou si peu en librairie, sans pouvoir faire de dédicaces… Une bataille, vous dis-je !

Guerrier dans la bataille

Et pourtant, telle une guerrière dans la bataille, je n’ai pas reculé et je suis parvenue à vendre treize livres !

Les treize sur la dernière semaine du mois ! 😉 Grâce à mon site de vente qui voit de plus en plus de visiteurs chaque mois et grâce aux quelques rares librairies qui me connaissent et me font confiance. Et j’avoue, je vis ces quelques livres vendus envers et contre tout comme une victoire.

Certes la route s’annonce encore longue, mais je sens que je suis sur la bonne voie. Ces treize livres me le prouvent. Hier soir, dernière vente du mois, une librairie me commande cinq exemplaires de La poule qui voulait être maman, petit conte d’Aurore Buisson que j’ai édité. Cette même librairie m’en avait déjà commandé cinq autres début décembre. Je suis donc ravie.

Pas encore de quoi me payer un salaire cependant, zéro salaire en octobre, zéro en décembre, zéro en janvier, sans doute zéro en février, nous verrons. Je verrai. Selon la situation. Je n’y crois pas. Pourtant, mes deux dédicaces du mois sont pour l’heure maintenues. Un vrai soulagement, autant qu’une surprise. La première samedi prochain au Cultura de Besançon, la seconde le 20 février à l’espace culturel Leclerc de Neufchâteau.

À côté de mes maigres ventes, l’URSSAF réclame toujours son dû.

Il y a deux ou trois semaines, je me suis fixée comme objectif 1000 € de salaire d’ici la fin de l’année. Un rêve. Mais je ne suis pas certaine qu’il soit réalisable dans ce laps de temps. Réalisable ou pas, je vais tout faire pour. Après tout, si je n’y crois pas, personne n’y croira à ma place.

Côté livres, l’écriture de mon roman Guerre universelle avance et l’illustration de mon conte Anna et les Marguerite va bientôt commencer. J’espérais le sortir pour fin mars, hélas ce ne sera pas possible. Il sortira au mieux fin avril. Sa correction et sa mise en page sont faites, mais l’illustratrice n’est pas disponible tout de suite.

Si tout se passe bien, comprenez si j’arrive à le financer, je sortirai aussi en juin Envol, le troisième volet du triptyque de nouvelles d’Hélène Chambaud, le Cycle de l’éveil. Je suis en train de corriger le manuscrit. Je voudrais sortir un ou deux autres contes cette année, ainsi qu’un roman, mais je ne sais pas si je pourrai. Je croise les doigts.

Je commence à être satisfaite de mon site de vente. Il est joli, a « de la gueule », je trouve, comme on dit. Quant à mon nouveau blog, il avance aussi. Plus beaucoup d’articles à transférer. Alors j’ai commencé l’optimisation SEO.

Bref, une bataille vous dis-je. Et je compte bien la gagner…

😉

 

Bouton pour découvrir mes livres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :