Battre et bâtir

Le passé sim­ple de l’indi­catif et l’im­par­fait du sub­jonc­tif des verbes bat­tre et bâtir se pronon­cent de la même façon. De quoi les con­fon­dre aus­si à l’écrit. Voici les différences.

bâtisseurs

Battre

Bat­tre sig­ni­fie frap­per et peut être employé sous forme pronom­i­nale. Il s’ag­it d’un verbe du troisième groupe qui con­serve tou­jours ses deux t dans au passé sim­ple et à l’im­par­fait du sub­jonc­tif et qui ne porte jamais d’ac­cent cir­con­flexe sur son radical.

Son par­ticipe passé est battu.

Passé sim­ple

Je battis
Tu battis
Il, elle, on battit
Nous battîmes
Vous battîtes
Ils, elles battissent

Impar­fait du subjonctif

Que je battisse
Que tu battisse
Qu’il, elle, on battît
Que nous battissions
Que vous battissiez
Qu’ils, elles battissent

Exem­ple : Vous bat­tîtes le fer pen­dant qu’il était chaud.

Bâtir

Bâtir sig­ni­fie con­stru­ire, le plus sou­vent en par­lant d’un bâti­ment. Il s’ag­it d’un verbe du deux­ième groupe qui n’a qu’un seul t au rad­i­cal et qui porte tou­jours un accent cir­con­flexe sur le a.

Son par­ticipe passé est bâti.

Passé sim­ple

Je bâtis
Tu bâtis
Il, elle, on bâtit
Nous bâtîmes
Vous bâtîtes
Ils, elles bâtirent

Impar­fait du subjonctif

Que je bâtisse
Que tu bâtiss­es
Qu’il, elle, on bâtît
Que nous bâtissions
Que vous bâtissiez
Qu’ils, elles bâtissent

Exem­ple : Les Égyp­tiens bâtirent les pyra­mides pour per­me­t­tre à leur pharaon d’ac­céder à la vie éternelle.

Bouton pour découvrir mes livres

Laisser un commentaire