Titres de civilité, majuscules et abréviations

Jusqu’à il y a peu, comme beau­coup de monde, je ne savais pas quand abréger les titres de civil­ité (mon­sieur, madame etc.) ni quand leur met­tre une majus­cule. Pour­tant, la règle est assez simple.

Famille

Abréviations

La règle est de pren­dre l’ini­tiale du mot et les dernières lettres.

On obtient ainsi :

Madame => Mme ou Mme

Mes­dames => Mmes ou Mmes

Made­moi­selle => Mlle ou Mlle

Mes­de­moi­selles => Mlles ou Mlles

Pour cha­cun de ces mots, vous pou­vez choisir l’une ou l’autre abrévi­a­tion en veil­lant sim­ple­ment à rester cohérent au sein d’un même texte.

L’abrévi­a­tion de mon­sieur suiv­ait la même règle jusqu’au début du XXe siè­cle : Mr ou Mr.

Aujour­d’hui, mon­sieur s’abrège en M. et messieurs en MM.

Atten­tion, vous noterez qu’il y a tou­jours un point (.) après les abrévi­a­tions de mon­sieur ou messieurs, mais qu’il n’y en a jamais dans celles présen­tées plus haut.

 

Quand abréger un titre de civilité ?

Un titre de civil­ité ne s’abrège que devant le nom ou/et le prénom de la personne.

Exem­ple : M. Dubois a croisé Mme Durand au parc ce matin, mon­sieur le maire n’é­tait pas là.

 

Doit-on mettre une majuscule à un titre de civilité ?

Les titres de civil­ité sont des noms com­muns. Ils ne pren­nent donc pas de majus­cule quand ils sont écrits au long (sauf, bien sûr, quand ils ouvrent la phrase).

Cepen­dant…, il est d’usage, lorsqu’on s’adresse directe­ment à la per­son­ne, de met­tre une majus­cule de courtoisie.

Exem­ple :

“À l’at­ten­tion de Madame la Direc­trice des ressources humaines,

Madame,

M. Truc m’a com­mu­niqué vos coor­don­nées […] vous remercierez ce mon­sieur pour sa gentillesse…”

Vous noterez dans cet exem­ple que les titres, grades et fonc­tions pren­nent égale­ment la majus­cule de courtoisie.

Décou­vrez ce tuto en vidéo en cli­quant ici !

Et surtout, n’ou­bliez pas de liker ! 😉

 

Arti­cle pub­lié pour la pre­mière fois sur Overblog le 18 févri­er 2019.

 

Mes livres