De retour sur Xonrupt

Bon­jour à tous et à toutes. Le mois de juil­let 2021 aura été pro­lixe en bien des points. Tout d’abord, le marché de Xon­rupt, décou­vert l’an dernier, a repris. J’y suis tous les mer­cre­dis de 16 heures à 20 heures, jusqu’au 18 août.

Xonrupt

Si le pre­mier marché de cette année, le 14 juil­let, a été annulé à cause du temps, la sec­onde fois a été une vraie sur­prise, puisque j’y ai ven­du seize livres ! L’an dernier, le deux­ième mer­cre­di à Xon­rupt avait bien moins fonc­tion­né… Le troisième mer­cre­di, la semaine dernière, j’ai ven­du dix livres, moins que la semaine précé­dente, mais tout aus­si bien que le troisième mer­cre­di de l’an dernier. J’ai été d’au­tant plus sur­prise de cette réus­site que nous avons eu le droit à une grosse averse à 16 heures. Celle-ci m’a fait sans doute per­dre une ou deux ventes et m’a mon­tré que j’é­tais mal pré­parée à affron­ter ce genre d’événe­ment. Prob­lème résolu ce week-end.

Ces deux bons mer­cre­dis étaient d’au­tant plus bien­venus que j’ai dû annuler ma dédi­cace du same­di 17 juil­let, car j’é­tais malade. C’é­tait la pre­mière fois que j’an­nu­lais une dédi­cace et j’e­spère ne pas avoir à recom­mencer de sitôt. Ne craignez rien cepen­dant, il ne s’agis­sait pas du Covid, mais d’une sim­ple grippe dont je suis par­faite­ment remise.

L’autre dédi­cace du mois a bien eu lieu à Bruyères. J’y ai ven­du trente livres, ce qui n’est pas rien pour un mois de juil­let et pour ce petit espace cul­turel. Ceci ajouté aux ventes Inter­net, dont les pre­mières dues à mes pubs Ama­zon, juil­let est à ce jour mon meilleur mois en terme de ventes en 2021.

Con­cer­nant Ama­zon, juste­ment, mes pubs n’y sont pas encore renta­bles. Je dois les opti­miser, y com­pris en finis­sant ma for­ma­tion. J’ai mis l’un et l’autre de côté une dizaine de jours pour pou­voir cor­riger le man­u­scrit que je dois éditer en sep­tem­bre : un roman utopique de Todd Ander­son, Le Sys­tème. Il y a tout à la fois un mélange de thriller et d’an­tic­i­pa­tion. Pour­tant, c’est bien le genre utopique qui pré­domine. J’ai hâte de le pub­li­er. Pour l’heure, en plus de la cor­rec­tion que je finis cette semaine (le roman fait tout de même plus de qua­tre cent cinquante pages), la cou­ver­ture est en cours de réal­i­sa­tion. C’est mon amie Émi­lie Dehant de @LadyMintStudio qui s’en charge.

Par ailleurs, mal­gré un chiffre d’af­faires men­su­el sur mon site qui se main­tient aux alen­tours de 90 €, ce qui est à la fois bien­v­enue et pas grand chose, le nom­bre de vis­i­teurs et de vues ne cesse de baiss­er, sans que je ne sache trop pourquoi. Si ce n’est que ces dernières semaines, la for­ma­tion sur la pub Ama­zon d’une part et le tra­vail sur le man­u­scrit du Sys­tème d’autre part m’ont pris beau­coup de temps. Temps que je n’ai plus pour tra­vailler le site et en faire la promotion…

Côté livres, l’il­lus­tra­tion du con­te La vraie his­toire du loup con­tin­ue et j’ai repris l’écri­t­ure de mon roman. La petite pause que je me suis octroyée m’a fait le plus grand bien et m’a per­mis d’avoir une idée dont je ne vous dévoil­erai rien, inutile d’in­sis­ter ! 😉 Depuis, mon roman Guerre uni­verselle, tome 2 de la série Ulti­mate, avance bien sans que j’aie eu à repren­dre ce que j’avais écrit précédemment.

Enfin, bon­heur, soulage­ment, ce 25 juil­let, pour la pre­mière fois depuis le mois de novem­bre, j’ai pu me pay­er un salaire : 100 € !

Bouton pour découvrir mes livres

Laisser un commentaire