Interview : Eva Justine

Bonjour à tous et à toutes.

Aujourd’hui, je souhaite vous faire découvrir une écrivaine à l’univers qui m’est peu familier, mais qui ne manque pas d’attrait : Eva Justine.

Photo d'Eva Justine

Il semble que tu te sois mise à écrire sur le tard. Comment cela t’est-il venu ?

Par hasard. J’étais sur un groupe de lectrices et nous avions envie de tenter d’écrire une histoire à plusieurs mains. Les autres ont abandonné en cours de route, alors que moi j’ai pris beaucoup de plaisir à poursuivre. Depuis, écrire est devenu une véritable passion.

Couverture de Musher tome 1

Déjà 15 romans parus et en peu de temps si je ne m’abuse ! Tu es très prolixe ! Comment tiens-tu un tel rythme d’écriture ?

J’ai la chance de ne pas travailler et mes fils sont adultes, ce qui me laisse tout le loisir d’écrire. Sans compter que je ne regarde quasiment jamais la télévision. Je lis également très peu, excepté en été, tout simplement parce que lorsque je suis plongée dans mon univers, j’ai du mal à entrer dans celui de quelqu’un d’autre. Je garde donc toute la concentration pour mes histoires. Je travaille énormément, je ne compte plus les heures passées à tapoter mon clavier.

Couverture de Musher tome 2

Parlons un peu de ta série de trois tomes Musher. Elle démarre dans le Grand-Nord canadien, nous fait passer par des coins de France avant de repartir pour le Yukon. Moi qui adore Jack London, j’avoue que cette série m’a intriguée. D’où t’est venue l’idée de cette série ? Peux-tu nous la présenter ?

Là encore, c’est le hasard. Je discutais avec un de mes lecteurs gay canadien qui me disait ne jamais avoir lu une histoire récente avec des mushers. Comme j’adore écrire sur l’hiver et décrire tous les paysages tapis sous leur couverture blanche, j’ai découvert le Yukon ( que je ne connaissais pas du tout) paradis des mushers.

Couverture de Musher tome 3

Ton style semble être l’aventure mêlée de romance, comme dans Musher et Unité K9, une autre série, de deux tomes celle-là est-ce bien ça ?

Oui. L’aventure, mêlée de romance et teintée d’humour pourrait définir mes écrits. Dans quelques jours le bonus de Musher sortira. Il n’était pas prévu, mais les fans de cette saga ont tellement insisté que j’ai à nouveau chaussé les raquettes pour repartir dans le Yukon.

Couverture de Unité K9 tome 1

Nous retrouverons mes personnages quelques années plus tard. Concernant, Unité K9, là encore ce qui ne devait être qu’un one-shot s’est transformé en quadrilogie. Les fans de cette série voulaient tellement connaître la suite des aventures de mes héros que je suis repartie cette fois-ci en Utah. Le tome 3 sortira pour la St Valentin. Le dernier tome reste à écrire.

Couverture de Unité K9 tome 2

Tu sembles être adepte de romances gay, comme dans Le seigneur Cathare. Est-ce tout simplement ce qui t’inspire ou bien est-ce un parti pris pour défendre la cause LGBT ?

J’ai débuté avec de la romance gay, tout simplement car j’ai apprécié la lecture d’une série MM. Au moment où j’ai commencé à écrire, je ne savais pas qu’il existait une grande communauté LGBT. D’ailleurs, j’imaginais écrire pour des hommes, alors que finalement le public friand de ce style de lecture est en grande majorité féminin. Le roman que tu cites comprend deux histoires d’amour, une MF et une MM.  J’aime mêler les genres et ne pas me contenter d’un couple phare et de faire-valoir. J’écris également de la romance MF. Cet été deux tomes MF sortiront et dès que j’aurai terminé celui en cours, j’écrirai un nouveau MF.

Couverture de Le seigneur Cathare

Tu dis que tu aimes dépayser tes lecteurs et il y a d’ailleurs un gros travail de recherche pour tes livres. Est-ce compliqué ? Comment procèdes-tu ?

Oui, j’aime énormément ce travail de recherches. Ce qui me paraissait rébarbatif à l’école, me passionne désormais. En plus de suivre une histoire d’amour, mes lecteurs apprennent donc mille choses dans mes romans. Le net m’est d’une grande aide, sinon je me rends à l’espace culturel de ma ville. Mes contacts via le net m’aident également. Je pose parfois une question sur ma page auteure et il y a toujours quelqu’un qui a la gentillesse de me répondre ou même un auteur qui s’était posé la même question que moi et qui a la gentillesse de me répondre.

Couverture de Kitsune

Parle-nous des animaux dans tes romans. Pourquoi tiens-tu toujours à en mettre ? Qu’apportent-ils à tes histoires ?

J’aime les animaux. Ils sont des compagnons fidèles qui apportent tellement à leurs maîtres. Ils sont la touche drôle ou sensible dans mes histoires. Comme moi, mes héros aiment les animaux et je pense que ça continuera ainsi tant que j’écrirai, car cela m’amuse beaucoup de montrer leur affection envers mes personnages.

L’incontournable : ton auteur·e préféré·e ? Ton livre préféré ? Pourquoi ?

J’ai des goûts très éclectiques, en littérature comme en musique. J’aime, mais je ne suis pas du genre fan, avec les excès que cela engendre parfois. Dans des styles très différents, je vais beaucoup aimer Sophie Kinsella et Gilles Legardinier pour leur humour, Charlaine Harris pour son univers et surtout Abigail Roux et Madeleine Urban qui m’ont donné envie d’écrire. Citer un livre est très difficile, donc je vais me contenter de dire La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York , puisque c’est le livre qui a tout changé pour moi.

Voilà, c’est tout pour cette interview, j’espère qu’elle vous a plu et je vous encourage à découvrir le blog d’Eva sur : https://evajustinebook.wixsite.com/accueil

 

Interview publiée pour la première fois sur Overblog le 15 novembre 2019.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :