Interview : Mel Ow

Bonjour à tous et à toutes. Puisque je viens tout juste de sortir un roman de science-fiction, je vous propose de découvrir une autre autrice du genre : Mel Ow.

Photo de Mel Ow

Vous écrivez une trilogie de science-fiction : Un temps à secourir, dont le premier tome est paru le 05 juin aux éditions Spinelle. Il s’agit de l’histoire de quatre jeunes gens envoyés dans le futur pour le sauver. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Parmi ces quatre jeunes, nous suivons en grande partie Emie, le personnage principal, car nous vivons l’histoire à travers ses yeux. Lorsqu’une entreprise vient la trouver chez elle pour lui faire passer un test, elle ne se doute pas que ses employés viennent du futur. En fait, ils recrutent des personnes dont l’ADN n’a pas encore muté afin qu’ils tuent leur chef d’État.

Couverture de Un temps à secourir

Ils seront entraînés et envoyés en 2165 pour cette mission. Malheureusement, il va se passer plusieurs choses qui vont bien compliquer la situation. À ce moment-là, nous sommes en première ligne concernant les multiples émotions ressenties par Emie !

À quoi ressembleront les deux autres tomes ? Avez-vous une idée de leur date de sortie ?

Les deux prochains tomes seront vraiment axés sur le futur. Nous aurons de nouveaux compagnons qui feront leur apparition et de nouveaux combats qui resteront dans la continuité de la mission initiale. Nous verrons également quelques personnages actuels se livrer un peu plus et évoluer. Quant à la fin… vous verrez 🙂 Quoi qu’il en soit, ils sont déjà terminés, mais les dates de sortie me sont encore inconnues. En effet, je n’ai pas encore demandé à ma maison d’édition. J’aimerais une sortie du tome 2 en début d’année 2021. Ce que je peux déjà dire, c’est que les suivants, tout comme celui-ci, ne manqueront pas de surprises !

Un temps à secourir est, je crois, votre premier roman. Comment vous est venue l’idée de ce futur en danger qui ne peut être sauvé que par des personnes de notre époque ?

Je suis une grande rêveuse et cela depuis mon plus jeune âge. Dotée d’une grande imagination, je n’avais de cesse de créer des histoires. En plus, dès que je lisais ou que je regardais un film, j’imaginais une suite ou un déroulé différent. Je pense que mon esprit est habitué à cela car, un jour, j’ai fait un rêve où une équipe de jeunes adultes devaient tuer une personne très dangereuse pour le monde. Au réveil, j’ai pris des notes, notamment certains détails originaux, et j’ai commencé à écrire.

J’ai plus l’habitude d’interviewer des auto-édités. Trouver une maison d’édition qui accepte de vous éditer a-t-il été compliqué ?

Oui !  J’avais déjà essayé une première fois avec simplement le premier tome puis cela n’avait pas fonctionné. Ensuite, j’ai terminé les trois tomes et j’ai retenté, tout en reprenant le premier pour le corriger et l’améliorer. Quelques maisons m’ont contactée mais pas à compte d’éditeur donc j’ai refusé. C’est vraiment compliqué d’être accepté et encore plus si nous souhaitons des conditions correctes. À la fin de l’année 2019, j’ai eu la réponse des Éditions Spinelle et me voilà !

Avez-vous des conseils pour ceux qui cherchent encore une maison d’édition ?

Ne pas désespérer et d’être en accord avec le but fixé. Je m’explique. Quand je recherchais une maison d’édition, je n’ai pas forcément visé des grandes maisons, mais j’ai élargi mes envois. Ce que je voulais, c’était « être éditée » pour faire découvrir mes histoires. Je n’irai pas jusqu’à accepter un compte auteur ou partagé, mais pouvoir participer dans les démarches pour le vendre me convient très bien. J’aime le contact avec les autres, les documents de communication, la gestion des réseaux et les rencontres avec ceux qui partagent notre univers. Il faut que chacun puisse y trouver son compte, l’important est donc de bien savoir ce que nous souhaitons dès le départ.

Vous confiez sur votre blog, qu’à présent que vous avez pris goût à l’écriture, vous ne comptez pas vous arrêter là. Avez-vous déjà d’autres idées de romans en tête ?

Oui, énormément ! Encore plus si les lecteurs sont réceptifs aux mondes que j’imagine. D’ailleurs, sans eux et leur retour, je n’aurais pas le même attrait alors merci beaucoup à ceux qui m’ont lu. En tout cas maintenant que j’ai commencé, je voudrais écrire toutes les histoires imaginées auparavant et celles qui me viennent continuellement. Le problème c’est qu’il me faudra plus d’une vie à cette allure !

Sur votre blog, vous présentez chacun de vos personnages par un croquis et une brève description. Comment vous est venue cette idée ? Cela vous a-t-il aidé à écrire le livre ou bien avez-vous fait ces croquis et descriptions après pour vos fans ?

Je voulais intégrer des dessins au livre pour montrer l’univers que je pouvais créer. Voyant que ce n’était pas possible avec mon éditeur, j’ai décidé de les présenter sous cette forme. Les dessins ne m’aident pas forcément à écrire car je les fais après, cependant, cela me permet de montrer à mes lecteurs comment j’ai imaginé les choses. Effectivement, avant d’écrire, je vis les scènes et je vois l’histoire, le déroulement et les personnages dans ma tête.

En réalité, je profite du blog et de mon livre pour dessiner car j’adore cela autant que d’écrire !

Enfin, la question classique : votre livre préféré ? Votre auteur·e préféré·e ?

Je vais peut-être surprendre car spontanément, c’est un manga que j’ai eu envie de vous citer. Je dis « surprendre » car ce n’est pas un roman littéraire comme nous pourrions potentiellement l’entendre. Suivre un personnage depuis son plus jeune âge, le voir grandir et évoluer auprès des différentes personnes qu’il rencontre fait de l’univers de Dragon Ball (si je peux le citer), mon histoire préférée. Akira Toriyama a réussi à nous faire devenir proche d’un personnage fictif au point d’aimer que ses aventures ne s’arrêtent jamais !

Pour l’auteure, je resterai classique, mais j’apprécie le travail et la détermination, notamment à ses débuts, de J.K Rowling. D’autant plus que je me sens proche des mondes qu’elle invente.

Voilà, c’est tout pour cette interview. Comme toujours, j’espère qu’elle vous a plu et vous invite à aller en découvrir plus sur Mel Ow et sa trilogie en visitant son blog à cette adresse :

https://melowauteure.wixsite.com/melowauteure

 

Interview publiée pour la première fois sur Overblog le 15 septembre 2020.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :