Le pluriel de banal

Les adjectifs en -al font d’ordinaire leur pluriel en -aux. Bien qu’à chaque fois il existe des exceptions en français, banal est encore à part. Explications.

Des moulins banaux

L’adjectif banal a deux sens distincts et son pluriel varie en fonction du sens…

Sens 1

Dans son sens actuel, banal signifie qui est commun, ordinaire, qui manque d’originalité. C’est le sens employé presque systématiquement aujourd’hui.

Lorsque l’adjectif banal a ce sens, son pluriel est banals.

Exemple : Ces objets sont très communs, ils sont banals.

Sens 2

Au Moyen Âge, banal avait un autre sens.

Le seigneur disposait du droit de banalité qui consistait à pouvoir exiger des personnes vivant sur ses terres qu’elles utilisent des équipements lui appartenant (moulin, four, pressoir, etc.). Pour pouvoir se servir de ces équipements, ces personnes devaient s’acquitter d’une taxe. Tout équipement assujetti au droit de banalité était dit banal.

Dans ce sens, le pluriel de banal est banaux.

Exemple : Le serf faisait son pain grâce au moulin et au four banaux.

Bouton pour découvrir mes livres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :