Les adjectifs verbaux et les participes présents (1)

Bonjour à tous et à toutes. Comment distinguer les adjectifs verbaux des participes présents ? C’est parfois compliqué. Vous saurez tout à la fin de cet article. Cependant, il y aura un autre article sur les adjectifs verbaux dont l’orthographe diffère de celle des participes présents.

Un chat regardant quelque chose en arrière de l'objectif

Commençons par des définitions.

Le participe est un mode verbal impersonnel qui ne se conjugue qu’en deux temps : passé ou présent. Le participe présent n’a donc pas de personne et une unique terminaison : -ant. Il est invariable.

Exemple : Le chat regardant l’oiseau rêve de le croquer.

Le gérondif est un participe présent précédé de « en ».

Exemple : En tombant, la neige pare le monde d’un manteau blanc.

L’un comme l’autre traduisent une action qui a lieu en même temps que l’action principale.

L’adjectif verbal est quant à lui un adjectif qui qualifie son sujet et s’accorde avec lui en genre et en nombre. Il est dit verbal car formé à partir du participe présent. La plupart des adjectifs verbaux, lorsqu’ils sont au masculin singulier ont une orthographe identique à celle du participe présent à partir duquel ils sont formés. Les adjectifs verbaux dont l’orthographe diffère seront vus dans un prochain article.

Dans celui-ci, nous allons nous occuper de voir comment différencier adjectif verbal et participe présent afin de savoir s’il faut accorder ou pas.

Exemple : Les rats grelottants se réchauffent dans le trou près de la cheminée.

Le féminin

Pour différencier l’adjectif verbal du participe présent, il existe deux méthodes. Si votre sujet est masculin, vous pouvez tenter de le remplacer par un sujet féminin. Le plus souvent cela suffit à déterminer de quoi il s’agit, car alors l’accord s’entend.

Dans l’exemple avec les rats, sujet masculin pluriel, l’accord ne « s’entend » pas. En revanche, si on remplace les rats par des souris, il n’y a plus de doute possible : l’accord s’entend et se fait sans difficulté, il s’agit donc bien de l’adjectif verbal.

Exemple : Les souris grelottantes se réchauffent dans le trou près de la cheminée.

Un adjectif qualificatif

L’adjectif verbal étant avant tout un adjectif, l’autre méthode pour l’identifier est de le remplacer par un autre adjectif.

Exemple 1 : Le chat roux l’oiseau rêve de le croquer. => Ici, remplacer « regardant » par l’adjectif « roux » ne marche pas, cela fait perdre tout son sens à la phrase. « Regardant » est donc bien le participe présent.

Exemple 2 : Les rats apprivoisés se réchauffent dans le trou près de la cheminée. => Ici, remplacer « grelottants » par l’adjectif « apprivoisés » fonctionne et la phrase conserve son sens. « Grelottants » est donc bien l’adjectif verbal, d’où l’accord.

 

Bouton pour découvrir mes livres

Une réponse sur “Les adjectifs verbaux et les participes présents (1)”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :