Saints, religions, majuscules et traits d’union

Bon­jour à tous et à toutes. Savoir quand met­tre ou pas une majus­cule à un nom religieux est par­fois compliqué…

Petit tour d’horizon.

Religion

Dieu ou dieu ?

Que l’on soit croy­ant ou pas, lorsque le nom désigne le dieu d’une reli­gion monothéiste, on lui met une majus­cule, dans tous les autres cas, il prend une minuscule.

Exem­ple : Sylvie est chré­ti­enne, elle croit en Dieu. Chan­dra est hin­douiste, elle prie le dieu Shiva.

Les saints

La reli­gion chré­ti­enne compte de nom­breux saints et les pays à dom­i­nante chré­ti­enne comme la France, de nom­breuses villes, noms de rues ou de bâti­ments reprenant le nom d’un saint ou d’une sainte, sans par­ler des fêtes du calendrier.

Lorsqu’on par­le de la per­son­ne elle-même, l’ad­jec­tif saint ou sainte prend une minus­cule et n’est pas relié au nom de la per­son­ne par un trait d’union.

Exem­ple : Ce petit a appris l’his­toire de saint Sébastien, il en a été piqué au vif !

En revanche, lorsqu’il s’ag­it d’un nom de lieu (ville, rue, etc.) ou de fête, les adjec­tifs saint ou sainte pren­nent une majus­cule et sont reliés au nom par un trait d’union.

Exem­ple : J’ai vis­ité Saint-Sébastien cet été, que de monde !

ATTENTION : Priv­ilège du roi, Louis IX qui est devenu Saint Louis, garde sa majus­cule à saint, mais sans trait d’union.

Les livres sacrés

Qu’on par­le de la Bible, du Coran, de la Torah ou de tout autre livre sacré, il prend tou­jours une majuscule.

Excep­tion, quand le mot bible ne désigne plus le livre des Chré­tiens, mais, par exten­sion, un livre qui fait référence dans son domaine, il devient nom com­mun et prend donc une minuscule.

Exem­ple : Ce livre devrait être la bible de tout bon jardinier.

Église ou église ?

Lorsqu’on par­le du tem­ple dans lequel vien­nent prier les fidèles, le mot prend une minus­cule. Si, en revanche, il s’ag­it de l’in­sti­tu­tion religieuse, il prend une majuscule.

Exem­ple : Gabrielle ira à l’église dimanche.

 

Décou­vrez ce tuto en vidéo en cli­quant ici !

Et surtout, n’ou­bliez pas de liker ! 😉

 

Arti­cle pub­lié pour la pre­mière fois sur Overblog le 28 octo­bre 2019.

 

Mes livres

Laisser un commentaire