Transformer un lecteur occasionnel en lecteur fidèle

Bonjour à tous et à toutes. Sur un salon ou une séance de dédicaces, vous accrochez avec une personne, la convainquez de la qualité de votre prose et, toute heureuse, elle repart avec un exemplaire de votre livre sous le bras. Ce qui ne fait pas un, mais deux heureux. Bien sûr, vous êtes le ou la deuxième ! Et si cette personne qui sans doute aimera votre livre (du moins, je vous le souhaite à tous les deux), devenait un lecteur ou une lectrice fidèle qui vous achètera aussi votre prochain roman et le suivant et le suivant ?… Si vous l’avez rencontré sur un salon et que vous comptez refaire ce salon chaque année, il est possible que vous vous y retrouviez et la convainquiez à nouveau. Mais reconnaissez que les chances sont minces !

Image d'e-mail

C’est pourquoi vous devez vous créer une mailing list, c’est à dire une liste d’adresses e-mails que vous contacterez à chaque fois que vous sortirez un nouveau livre. Bref, une liste de clients/lecteurs avec leur adresse e-mail.

Pour cela, le plus simple est de demander son e-mail à chaque nouveau lecteur. « Accepteriez-vous de me donner votre adresse mail pour que je puisse vous prévenir des prochaines sorties ? » En principe, ils ne refusent pas. S’ils refusent, tant pis, n’insistez pas.

Personnellement, je vais toujours sur ces manifestations avec une ou deux feuilles imprimées recto verso où je demande le nom, le prénom, l’adresse e-mail et le ou les genres littéraires pour lesquels ils souhaitent être contactés.

Capture d'écran de ma feuille "être informé"

Le nom et le prénom me servent à personnaliser l’e-mail. Quand M. Paul Dupond reçoit un e-mail adressé à M. Paul Dupond, c’est tout de suite plus sympathique que si celui-ci contient le sempiternel « Madame, Monsieur ».

Pour moi qui écris dans plusieurs genres et qui en plus suis éditrice (j’édite aussi d’autres auteurs et autrices), connaître les genres littéraires qui intéressent mes lecteurs me permet de mieux cibler mes e-mails. Inutile en effet de signaler la sortie d’un conte pour enfants à quelqu’un qui n’achète que des romans et n’a pas d’enfants…

Les e-mails ne doivent pas être envoyés depuis votre boîte mail sans quoi les boîtes mail de destination risquent vite de repérer vos e-mails et de les bloquer comme spams. Vous devez les envoyer depuis une plate-forme Internet créée à cet effet. Il en existe de nombreuses, comme toujours des gratuites et des payantes. Parmi les gratuites, Mailchimp est une des plus connue. Mais attention, elle est uniquement en anglais. Si vous ne parlez pas la langue de Shakespeare, je vous la déconseille, vous vous y arracheriez les cheveux pour rien. Personnellement, j’utilise Sendinblue. Tout est en français, la plate-forme est simple d’utilisation, plutôt intuitive et si je parviens à suffisamment développer mon activité, je sais que je pourrai glisser vers la version payante. Pour l’instant, la version gratuite répond à mes besoins et elle devrait répondre aux vôtres.

Voilà, si vous avez des questions ou des remarques sur cet article ou les mailing lists, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires. 😉

 

Article publié pour la première fois sur Overblog le 12 août 2019.

 

Bouton pour découvrir mes livres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :